Éclairagisme

M. Chassais

Échange d’énergie d’un point A vers un point B :

La lumière est un déplacement d’énergie, une radiation, (photon), la lumière n’est pas visible, c’est parce qu’elle rencontre un obstacle, qu’elle rend cet obstacle visible.

La lumière se déplace en ligne droite (propagation rectiligne).

Une radiation ou onde électromagnétique se définit par :

-          Sa longueur d’onde : λ

 

La longueur d’onde se mesure en nanomètre (Nm) (1nm = 10-9 m)

La fréquence c’est le nombre d’ossilations,(période

F = 1/T avec f en Hz et T en s

La vitesse de propagation de la lumière dans l’air est 300000 km/s.

C = f × λ

Le spectre électromagnétique est l’ensemble des radiations composant un rayonnement complexe.

Le spectre visible : 380 à 780 nm. 

L’homme mémorise à 83 % ce qu’il voit. 

L’énergie solaire est concentrée dans des longueurs d’ondes allant de 220 à 3200 nm. 

Les UV sont arrêtés par l’ozone. 

Une lumière blanche est composée de  six bandes colorées (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet.) 

Le violet foncé va de 380 à 400 nm. 

Le violet va de 400 à 440 nm. 

Le bleu va de 440 à 460 nm. 

Le bleu vert  va de 460 à 510 nm. 

Le vert va de 510 à 560 nm. 

Le jaune va de 560 à 610 nm. 

Le orange va de 610 à 660 nm. 

Le rouge va de 660 à 780 nm. 

 

Transmission des informations lumineuse au cerveau via le nerf optique. 

 

Deux types de cellules visuelles dans la rétine : les batonnets (125 millions) : vision de nuit. 

La luminance : c’est la quantité de lumière renvoyée par un objet. 

Les bâtonnets ne perçoivent absolument pas les couleurs. 

Il est difficile la nuit d’apprécier les distances. 

Dans la fovéa : il y a des cônes : vision photopique (de jour). 

Les cônes permettent de voir les couleurs. 

Les cônes sensibles au bleu sont plus sensibles. 

De nuit : les points culminants sont le bleu et le vert. 

L’œil va passer de cette vision de jour  à la vision de nuit (vision mésopique). 

Le point aveugle est un point où il n’y a pas de cellules réceptives. 

Le champ visuel de l’œil horizontal de l’œil est de 180 °. 

Le champ visuel vertical 

La matière modifie la composition de la lumière. 

 

La réflexion sélective : toutes les matières ne réfléchissent pas toutes les radiations lumineuses. 

Surfaces à réflexion non sélective : 

Le facteur de réflexion varie de 0 à 1. 

C’est le rapport entre quantité de lumière réfléchie et la quantité de  lumière reçue  par la surface d’un objet. 

Facteur de réflexion ρ 

La lumière incidente est diffusée dans tous les sens : l’objet va diffuser la lumière sur toutes ses surfaces. 

Facteur de transmission = lumière réfléchie / lumière incidente